Blason de la ville de Marignane - Retour à la page d'accueil
Inscription à la lettre d'informations
Association "Maryse pour la vie"

La qualité de l'air dans notre commune

Sur le bassin de l’étang de Berre, la qualité de l’air reste sous étroite surveillance

Les rejets de polluants atmosphériques sont en lien avec les industries, le trafic routier, le chauffage urbain ou encore l’activité aérienne. Depuis 1972, AIRFOBEP (devenu AIRPACA puis ATMOSUD) calcule un indice global de la qualité de l’air à partir de la mesure des différents polluants. Pour disposer des données de base, les villes sont équipées d’analyseurs. La station de Marignane est située rue de Provence, à côté de la Maison des associations. Vous pouvez consulter les données de mesures issues de cette station : ICI

La qualité de l'air intérieur dans les établissements recevant des enfants

La loi Grenelle 2 a rendu obligatoire la surveillance périodique de la qualité de l’air intérieur dans certains Établissements Recevant du Public.

L’échéance réglementaire était fixée au 1er janvier 2018 pour les crèches et les écoles maternelles et élémentaires et au 1er janvier 2020 pour les accueils de loisirs.

Cette opération d’évaluation des moyens d’aération et de mesure des polluants (formaldéhyde, benzène et dioxyde de carbone) s’est déroulée :
  • Pour les établissements de la petite enfance : en avril – mai – juin 2017 (période sans chauffage) puis en octobre – novembre 2017 (période avec chauffage),
  • Pour le centre de loisirs et le centre de vacances de La Fare en Champsaur : en février 2019 (période avec chauffage) puis en juillet 2019 (période sans chauffage).

La pose des capteurs nécessaires aux mesures des différents polluants s’est effectuée le lundi avec un retrait le vendredi suivant.

Les résultats de cette campagne sont positifs puisque sur les 17 établissements (crèches et écoles), tous sont en A+ ou en A et un seul est classé en B. Le centre de loisirs est quant à lui classé en A et le centre de vacances en A+.

Brûlage des déchets à l’air libre : une pratique interdite

La pollution de l’air serait responsable de 2 500 décès prématurés par an, rien qu’à Marseille (données Air Paca).

Cette pollution est due aux émissions des véhicules, des industries, de l’agriculture mais aussi au brûlage des déchets verts produits par les ménages.
En effet, ces brûlages émettent également de nombreux composés toxiques (métaux, dioxines, particules, etc…). À titre d’illustration, 50 kg de déchets verts brûlés émettent autant de particules que 13 000 km parcourus par une voiture diesel récente en circulation urbaine.

C’est pourquoi, sur l’ensemble du territoire départemental, le brûlage des déchets verts produits par les ménages (tontes de pelouses, branchages issus de la taille des arbres et arbustes, feuilles, etc…) est interdit par le Plan de Protection de l’Atmosphère des Bouches-du-Rhône. En cas de non-respect de cette interdiction, une amende pouvant aller jusqu’à 450 € peut être imposée (article 131-13 du code pénal).

De surcroît, brûler des déchets peut causer des troubles du voisinage, que ce soit à cause des odeurs ou de la fumée dégagées. Par ailleurs, si les feux sont mal contrôlés, ils peuvent entraîner des incendies.

Les maires sont chargés d'assurer le bon ordre, la sécurité et la salubrité publiques dans leur commune (articles L. 1421-4 du code de la santé publique et L. 2542-1 et suivants du code général des collectivités territoriales) et sont donc susceptibles de recevoir des plaintes relatives au brûlage sauvage de déchets.

L’Agence Régionale de Santé Provence-Alpes-Côte d’Azur met à la disposition des particuliers le guide « Ne brûlons plus nos déchets verts à l’air libre ! ».

Des solutions alternatives existent ! Plutôt que de brûler vos déchets, vous pouvez les apporter à la déchetterie la plus proche de chez vous ou les composter chez vous.
Pour trouver la déchetterie la plus proche de chez vous, consultez la base SINOE (https://www.sinoe.org/thematiques/consult/ss-theme/4).
Pour aider les particuliers à « recycler » leurs déchets verts dans de bonnes conditions, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) a également publié un guide du compostage et du paillage.

Vivre à Marignane

Mairie à votre service

Développement

Génération / Education

Culture / Sports

Menu d'accueil

Accès direct